Le jeu des prix sous la loupe : Le projet Nessie d’Amazon et la controverse de la compétitivité

Guerre cognitive, IA Intelligence Artificielle, Numérique, Storytelling

Sofia: Jean-Marc, as-tu entendu parler du dernier rapport de la FTC (Fedaral Trade Commission) concernant Amazon et leur fameux projet Nessie?

Jean-Marc: Oui, Sofia, et les détails sont pour le moins intrigants. Il semble qu’Amazon ait pu prédire l’alignement des prix chez ses concurrents, un avantage considérable, tu ne penses pas?

Sofia: Absolument. Il est fascinant de voir comment la technologie peut permettre une telle prédiction. Si je comprends bien, lorsque Amazon envisageait d’augmenter le prix d’un produit, cet algorithme évaluait si les autres suivraient.

Jean-Marc: Précisément. Mais là où je trouve une nuance, c’est dans l’intention. La FTC parle de méthodes de compétition injustes, alors qu’Amazon défend l’idée que Nessie visait à éviter des prix anormalement bas. Il y a une fine ligne entre la stratégie commerciale et la manipulation, non?

Sofia: Je vois ce que tu veux dire. Cependant, l’argument de la FTC est puissant. Ils accusent Amazon d’avoir extrait plus d’un milliard de dollars des poches des Américains. Cela soulève une question éthique, au-delà de la légalité.

Jean-Marc: Sans doute. Et les chiffres de la FTC sont alarmants. Ils disent qu’en 2018, le projet Nessie a aidé Amazon à augmenter ses bénéfices de manière significative. Mais, Sofia, ne crois-tu pas que toutes les entreprises cherchent à maximiser leurs profits?

Sofia: Bien sûr, mais à quel prix? La FTC dénonce non seulement l’augmentation des profits, mais aussi la privation pour les consommateurs d’options plus abordables. C’est là que la stratégie d’Amazon pourrait devenir problématique.

Jean-Marc: Je comprends, et je partage ton souci. Mais je me demande, l’utilisation habile de la technologie pour rester compétitif est-elle en soi répréhensible? Ou est-ce la manière dont Amazon a procédé qui est contestable?

Sofia: La méthode, je dirais. Varier les produits concernés pour éviter d’attirer l’attention semble… rusé. Et que dire de leur pause calculée pendant le Black Friday?

Jean-Marc: Cela dénote une certaine conscience des limites légales et morales, j’en conviens. Mais, si je joue l’avocat du diable, n’est-ce pas le rôle des régulateurs de fixer ces limites clairement?

Sofia: Justement, et là où le bât blesse, c’est que la FTC pense qu’Amazon a dépassé ces limites. D’ailleurs, ils semblent prêts à sanctionner ces pratiques, bien que les détails restent flous.

Jean-Marc: C’est un point valable. Et la suggestion de réactivation de Nessie pour augmenter les profits ne fait qu’alimenter la controverse.

Sofia: Exactement. Toutefois, Amazon réfute ces affirmations. Ils prétendent que Nessie était destiné à prévenir des anomalies tarifaires et qu’ils l’ont abandonné parce qu’il ne fonctionnait pas comme prévu.

Jean-Marc: Un abandon motivé par l’échec du projet ou par les questions éthiques qu’il soulève?

Sofia: La question reste ouverte, Jean-Marc. Mais une chose est sûre, les pratiques d’Amazon, si elles sont avérées, pourraient redéfinir les normes de compétitivité dans l’e-commerce.

Jean-Marc: Et c’est la FTC qui aura le dernier mot sur ce chapitre. La question qui demeure est de savoir quelle sera la portée des sanctions et quel précédent elles établiront.

Contac par Mail contact@evalir.fr ou Tel : 07 70 40 87 31

Articles les plus consultés

Pin It on Pinterest

Share This