Un outil de guerre informationnelle : TIKTOK

Guerre cognitive

Un article de Veille Magazine explique clairement

Guillaume Sylvestre. Directeur Innovation Numérique. ADIT

TikTok : Un vecteur de désinformation à haut risque pour ses utilisateurs et pour la démocratie

TikTok, le réseau social chinois, a connu une ascension fulgurante qui a pris de court ses concurrents et se retrouve désormais au cœur de controverses importantes. Bien plus qu’une simple plateforme de divertissement, TikTok est devenu un outil majeur de guerre informationnelle, favorisant des contenus anti-occidentaux et influençant profondément les jeunes utilisateurs.

La censure au service de la désinformation

Sur TikTok, la censure est omniprésente, permettant au Parti communiste chinois de manipuler l’information pour avantager ses alliés. Cette pratique était particulièrement visible au début du conflit en Ukraine, où seulement des vidéos favorables à la Russie étaient autorisées, illustrant un contrôle politique sans garde-fou. De même, les contenus concernant des sujets sensibles comme Taïwan ou les Ouïghours sont largement censurés, démontrant la portée de l’influence chinoise sur la plateforme.

Un modèle addictif qui valorise les contenus problématiques

Le succès de TikTok repose sur un algorithme très sophistiqué qui propose du contenu basé sur les interactions et préférences des utilisateurs sans égard significatif au réseau d’abonnés. Cette méthode favorise la diffusion de contenus problématiques, violents ou haineux. En effet, entre 30% et 50% des contenus les plus viraux proviennent de profils peu suivis, qui parviennent à capitaliser sur des tendances souvent nocives. Les contenus sexistes et le harcèlement y trouvent une visibilité accrue, tandis que les vidéos dénonçant ces comportements restent moins exposées.

Les dangers d’une plateforme ultra surveillée

TikTok collecte une quantité impressionnante de données personnelles, ce qui a conduit plusieurs pays, dont la France, à interdire son utilisation par les fonctionnaires. Cette collecte intensive, combinée à une modération défaillante, permet la propagation de fausses nouvelles et de théories du complot, enfermant les utilisateurs dans des cycles de contenu extrême.

Mesures pour contrer l’influence de TikTok

Pour limiter les risques posés par TikTok, il est essentiel de mettre en place des mesures réglementaires strictes, notamment en obligeant la plateforme à offrir un accès transparent à ses données pour un audit public. En démontrant que TikTok agit davantage comme un média, il devient possible de le responsabiliser sur la diffusion de contenus nuisibles, à l’instar des médias traditionnels.

TikTok illustre les défis posés par les réseaux sociaux modernes dans un contexte géopolitique tendu. Alors que la plateforme continue d’exercer une influence considérable, notamment parmi les jeunes, il devient crucial de reconnaître et de contrer ses capacités de manipulation pour préserver l’intégrité de nos démocraties.

TikTok est souvent cité comme un outil potentiellement dangereux en raison de sa capacité à mener une guerre informationnelle. Plusieurs sources détaillent comment la plateforme est utilisée pour influencer l’opinion publique et collecter des données de manière à servir les intérêts du gouvernement chinois.

  1. Influence sur l’opinion publique : TikTok est utilisé comme un instrument de guerre cognitive, notamment à Taïwan, où il diffuse des narratifs favorables à Pékin tout en sapant les perceptions des États-Unis et de leurs alliés démocratiques. La capacité de la plateforme à modeler l’opinion publique à travers son algorithme est une préoccupation majeure, car elle manipule les informations disponibles pour des millions d’utilisateurs, risquant de fausser le discours politique et social​ (Homepage)​​ (Hudson Institute)​.
  2. Collecte de données et préoccupations relatives à la vie privée : TikTok et sa société mère ByteDance ont été mis en évidence pour leurs pratiques étendues de collecte de données. La plateforme recueille un large éventail de données utilisateur, qui pourraient être utilisées à diverses fins, y compris pour orienter des opérations d’influence ou identifier des cibles pour le recrutement par les services de renseignement chinois. Les différences d’expérience utilisateur entre TikTok et son homologue chinois, Douyin, soulèvent également des préoccupations quant à l’intention derrière ces pratiques de collecte de données​ (CIS)​​ (Hudson Institute)​.
  3. Réponses réglementaires et implications géopolitiques : Les gouvernements du monde entier, y compris ceux des États-Unis et de l’Union européenne, ont pris des mesures pour atténuer les risques posés par TikTok. Cela inclut des amendes pour violations de la confidentialité des données et des enquêtes sur les opérations de la plateforme. Les discussions autour de ces mesures se concentrent souvent sur la rivalité géopolitique entre la Chine et les pays occidentaux, reflétant des préoccupations plus larges concernant la sécurité nationale et l’intégrité des institutions démocratiques​ (Homepage).

Ces sources mettent en lumière le rôle complexe de TikTok, non seulement comme plateforme de médias sociaux mais aussi comme acteur dans la guerre informationnelle mondiale. Le potentiel de TikTok à être utilisé comme outil d’ingérence étrangère dans les processus démocratiques en fait un sujet de surveillance et d’action réglementaire continue.

  •  

Contac par Mail contact@evalir.fr ou Tel : 07 70 40 87 31

Articles les plus consultés

Pin It on Pinterest

Share This