Sommet mondial de l’IA : Un Engagement International pour Prévenir les Dérives de l’Intelligence Artificielle

Donner du sens, Evalir communication, EVALIR Formation, Guerre cognitive, IA Éthique, IA Intelligence Artificielle, IA Pays, Leadership, Numérique, Numérique et humanisme, Sens, Travail : prospective

À l’issue du premier sommet mondial sur l’intelligence artificielle qui s’est tenu à Bletchley Park, en Angleterre, les discussions intensives menées par une centaine de leaders mondiaux, y compris des personnalités politiques de premier plan et des experts du secteur, ont conduit à un engagement international pour contrôler et orienter le développement rapide de l’IA. Ce rassemblement a mis en lumière la nécessité de « responsabilité partagée » dans l’approche des risques associés à l’IA.

Une Déclaration Historique et une Coopération Renforcée Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak, a annoncé la signature de la déclaration de Bletchley, qualifiée d' »historique », mettant en avant un consensus international sur la responsabilité collective face aux risques potentiels de l’IA. La déclaration ouvre la voie à une coopération accrue pour évaluer la sécurité des modèles d’IA avant leur déploiement commercial, impliquant directement gouvernements et entreprises dans une démarche commune.

Le Spectre de « Terminator » et la Sécurité de l’IA La problématique de la sécurité a été un thème récurrent, évoquant parfois des images dignes de science-fiction mais soulignant une réalité urgente. Le sommet a explicitement reconnu que la responsabilité de tester les modèles d’IA ne devrait pas incomber uniquement aux entreprises qui les développent, ce qui a conduit à la proposition de création d’instituts de sécurité IA en partenariat entre le Royaume-Uni et les États-Unis.

État de la Science et Gouvernance Éthique Yoshua Bengio, sommité en IA et lauréat du prix Turing, a été chargé de rédiger un rapport détaillé sur l’état actuel de la science en IA, une initiative cruciale pour cartographier les risques et les opportunités et pour établir des priorités en matière de sécurité technologique.

Appel à une Action Globale et Coordonnée Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a souligné la nécessité d’une action « unie, durable et globale ». Il a rappelé que les principes de gouvernance de l’IA doivent être ancrés dans les valeurs universelles, telles que celles définies dans la Charte des Nations Unies et la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Vision et Avertissements d’Elon Musk Elon Musk, dans un échange avec Rishi Sunak, a offert une vision futuriste où l’IA pourrait signifier une « ère d’abondance » mais a mis en garde contre les scénarios où les « robots humanoïdes » pourraient menacer les emplois et la place des humains dans la société, remettant en question la quête de sens dans une vie assistée par l’IA.

Vers le Prochain Sommet en France Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, a appelé l’Union européenne à prendre des mesures proactives avant de réguler l’IA, insistant sur la collaboration européenne pour maintenir la compétitivité dans le domaine. Le prochain sommet se tiendra à Paris, après une édition intermédiaire virtuelle en Corée du Sud, avec une attention particulière portée aux défis immédiats tels que la désinformation, l’impact sur l’emploi et la concentration du pouvoir technologique.

Contac par Mail contact@evalir.fr ou Tel : 07 70 40 87 31

Articles les plus consultés

Pin It on Pinterest

Share This